Rechercher

Familles

Cynorrhodon

Cynorrhodon

Le cynorhodon est appelé familièrement « gratte-cul », car il fournit le poil à gratter, et parfois aussi appelé « gousson ».

Plus de détails


Cynorrhodon

Famille des Rosacées

Le cynorhodon (ou cynorrhodon) est le fruit du rosier et de l’églantier, et plus généralement des plantes du genre Rosa, de la famille des Rosacées. C’est, sur le plan botanique, un faux-fruit, provenant de la transformation du réceptacle floral. Aussi appelé gratte-tchu, rosiers des bois, rosier des chiens, rosiers des haies ou rosiers sauvage.

 

 

Le cynorhodon est un fruit charnu ovoïde allongé, plus ou moins globuleux selon les espèces et variétés, de 15 à 25 mm de long, de couleur rouge orangé à maturité. Il forme une espèce d’urne, ouverte au sommet, qui porte les restes desséchés des étamines et des sépales. Il contient à l’intérieur vingt à trente vrais fruits qui sont des akènes issus de la transformation des carpelles, contenant chacun une seule graine. Ces akènes, prolongés par le reste des styles et stigmates, sont munis de nombreux poils stériles. Les cynorhodons arrivent à maturité en automne, vers octobre-novembre dans l'hémisphère nord, mais on peut en voir tout l'hiver dans les haies champêtres.

 

Les cynorhodons contiennent des poils, le poil à gratter, qui doivent être soigneusement enlevés car ils sont très irritants pour la peau et les muqueuses. Mûrs lorsqu'ils sont blets, les fruits sont alors comestibles, assez astringents et acides, et surtout la présence de poils irritants peut provoquer des démangeaisons au niveau de l'anus.

Il s'utilise surtout cuit en confitures maison et artisanales (la confiture de cynorhodons), en gelées, marmelade et ketchup, en sirops et liqueurs, seules ou mélangées à divers autres fruits. Frais, ramollis par les gelées, après une légère cuisson les cynorhodons forment une pâte qui se mange sucrée avec des laitages, procurant à l'organisme un apport nutritif important sous une forme rapidement assimilable, et légèrement diurétique.

 

Les cynorodhons bien mous, pressés avec 3 ou 4 doigts, se grignotent: la pulpe sort tandis que les poils et les pépins restent dans la peau, et peuvent servir à faire des décoctions (bouillis <5 minutes). Séchés et réduis en poudre , ils servent en décoction pour des tisanes. On peut aussi en faire de la bière, du vin.

 

Anglais: Brier hip, wild brier, eglantine gall.
Espagnols: Escaramujo, rosa canina, rosal sylvestre, rosal perruno, uña de gato, cinorrodon, tapaculo, calambuco, algabanzo, zarza rosa, ascaracachi, mariacruz, monjolinos, mosqueta silcestre.

Valeurs nutritionnelles pour 100g

  • Protéines (en g) : 4   (15e position)
  • Lipides (en g) : 0.7   (29e position)
  • Glucides (en g) : 25   (13e position)
  • Calories (en Kcal) : 116   (23e position)
  • Vitamine A (en UI) : 15000   (3e position)  
  • Vitamine B1 (en mg) : 0.1   (20e position)
  • Vitamine B2 (en mg) : 0.007   (74e position)
  • Vitamine B3 ou PP (en mg) : 0.4   (45e position)
  • Vitamine C (en mg) : 900   (3e position)  
  • Calcium (en mg) : 510   (1e position)  
  • Magnésium (en mg) : 120   (15e position)
  • Potassium (en mg) : 50   (98e position)
  • Sodium (en mg) : 50   (3e position)  
  • Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

    Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des commentaires.. Identifiez-vous.

    La planete des fruits requiert Flash Player