Rechercher

Familles

Clémentine

Clémentine

Même si sa chair est légèrement moins parfumée, la clémentine prend de plus en plus la place de la mandarine car elle n'a pas de pépins et son épluchage est plus facile.

Plus de détails


Clémentine

Famille des Rutacées

La clémentine est un fruit pratiquement sans pépin (asperme), de ce fait, sa multiplication se fait essentiellement par greffage, tous les clémentiniers étant donc un clone. Néanmoins, on a constaté des mutations dont certaines ont fait l'objet de multiplication pour la culture, et donc à l'existence de variétés différentes.

 

Un quartier est parfois appelé une cuisse ou un taillon. Sa peau est fine de couleur verte-orange, non adhérente. Sa chair juteuse et acidulée est l'une des plus douces et sucrées des agrumes. Ce fruit est donc principalement consommé nature. Le clémentinier (Citrus clementina) est un arbuste de 4 à 6 mètres à feuilles et fleurs très parfumées.

 

Même si sa chair est légèrement moins parfumée, la clémentine prend de plus en plus la place de la mandarine car elle n'a pas de pépins (c'est un hybride stérile) et son épluchage est plus facile. Une clémentine se divise généralement en une dizaine de quartiers. Croisée avec la tangerine, cette hybridation a donné la clemenvilla, sans pépin : elle est de bonne taille, souvent ovoïde et sa couleur est plus rouge que celle de la mandarine. Sa pulpe peut être sanguine et sa peau est fine.

Boissons

Histoire

Elle doit son nom au révérend Père Clément (Vital Rodier 1829 - 1904) qui était directeur de culture de l'orphelinat de Misserghin (près d'Oran en Algérie). En 1892, il aurait selon les sources soit croisé volontairement un mandarinier avec un autre agrume, soit simplement trouvé ce nouveau fruit apparu naturellement.

 

Quoi qu'il en soit, le Père Clément étant à l'origine de la découverte de ce nouveau type de fruit, la société algéroise d'agriculture décida de le nommer "clémentine" en son honneur. La clémentine est un fruit vert (qui devient orange sous l'effet de la baisse de température en hiver), qui n'a pas de pépins contrairement à la mandarine.

 

Les premières descriptions du clémentinier sont dues au Docteur Louis Trabut (1853 - 1929) qui les publia en 1902 dans la Revue Horticole Française N°10 et en 1926 dans le Bulletin agricole de l'Algérie, Tunisie et Maroc1. À noter que le Traité pratique d'agriculture pour le nord de l'Afrique, paru en 1929, ne parle pas de clémentine mais seulement de « mandarine sans pépin ».

 

La clémentine a d'abord été considérée comme un hybride entre le mandarinier (Citrus deliciosa Ten.) et une variété de bigaradier à feuille de saule (Citrus salicifolia Raf. 'Granito'). Ce dernier avait été importé d'Espagne comme porte-greffe pour les cultures d'agrumes. Toutefois des études récentes menées par la station INRA de San-Giuliano en Corse consacrée à l'agrumiculture, ont montré à partir de l'analyse des chromosomes qu'il s'agissait en fait d'un hybride entre le mandarinier et l'orange douce (Citrus sinensis).

Valeurs nutritionnelles pour 100g

  • Protéines (en g) : 0.66   (75e position)
  • Lipides (en g) : 0.19   (86e position)
  • Glucides (en g) : 11.2   (62e position)
  • Calories (en Kcal) : 45   (71e position)
  • Fibres (en g) : 2.3   (30e position)
  • Eau (en g) : 87.6   (35e position)
  • Vitamine A (en UI) : 670   (15e position)
  • Vitamine B1 (en mg) : 0.105   (17e position)
  • Vitamine B2 (en mg) : 0.022   (66e position)
  • Vitamine B3 ou PP (en mg) : 0.16   (64e position)
  • Vitamine B5 (en mg) : 0.2   (37e position)
  • Vitamine B6 (en mg) : 0.067   (36e position)
  • Vitamine C (en mg) : 30.8   (38e position)
  • Calcium (en mg) : 14   (72e position)
  • Cuivre (en mg) : 0.028   (66e position)
  • Fer (en mg) : 0.1   (96e position)
  • Magnésium (en mg) : 12   (53e position)
  • Manganèse (en mg) : 0.032   (50e position)
  • Phosphore (en mg) : 10   (86e position)
  • Potassium (en mg) : 157   (76e position)
  • Sélénium (en µg) : 0.5   (48e position)
  • Zinc (en mg) : 0.23   (25e position)
  • Sodium (en mg) : 1   (83e position)
  • Acides gras saturés (en g) : 0.022   (43e position)
  • Acides gras mono-insaturés (en g) : 0.034   (38e position)
  • Acides gras poly-insaturés (en g) : 0.037   (43e position)
  • Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

    Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des commentaires.. Identifiez-vous.

    La planete des fruits requiert Flash Player